L’achat d’un véhicule d’occasion peut être une bonne affaire. Il est néanmoins important de respecter certains points pour vérifier un véhicule d’occasion. Pour éviter les mauvaises surprises, jouez la carte de prudence de la vérification voiture à partir de ces 5 points essentiels.

1-Informations obligatoires

Le vendeur doit indiquer la marque du véhicule d’occasion, le type, la date de mise en circulation, le kilométrage et le prix. Pour vous assurer du kilométrage, comparez le chiffre annoncé par le vendeur avec celui figurant sur sa dernière facture d’entretien. Par ailleurs, si le propriétaire dit qu’il l’a acheté neuf auprès d’un concessionnaire de voiture, la première date de mise en circulation doit correspondre à celle de l’établissement de la carte grise.

2- Ausculter l’intérieur

Pour vous, il n’est pas question d’acquérir une voiture d’occasion entachée de quelques vices. Pour avoir la certitude que tout fonctionne à merveille, ausculter l’intérieur du tableau de bord. Vérifiez le bon fonctionnement des essuie-glaces, des codes phares, des feux de stop, du klaxon et de la climatisation. Enfin, vérifiez l’emplacement des roues de secours.

3- Inspecter l’extérieur

Vous ne le serez jamais à 100 % si votre voiture fonctionne bien, mais vous pouvez limiter les risques. Pour cela, commencez par inspecter minutieusement la carrosserie puis scruter les bas de caisse : il ne doit pas y avoir de la rouille. La fermeture des portes et des fenêtres doit être parfaite, les sculptures des pneus ne doivent pas être inférieures à 1,6 mm.

4- Vérifier l’état moteur et le côté mécanique

N’oubliez pas de soulever le capot : le ronronnement du moteur doit être régulier. Essayez ensuite la voiture d’occasion. Le freinage doit être efficace et progressif. Pour tester la direction, le mieux est de lâcher le volant sur une roue plate. Si le parallélisme est bon, le véhicule poursuivra sa course en ligne droite. Vérifiez également que les vitesses sont faciles à passer et qu’elles ne grincent pas.

5- Les documents du véhicule

Le vendeur est tenu de vous fournir un certificat de situation administrative qui regroupe l’absence d’inscription de gage du véhicule et l’absence d’opposition au transfert de la carte grise. Ensuite, il vous faut le certificat de cession. Puis, si la voiture a plus de quatre ans, le particulier vous remettra une attestation de contrôle technique datant de moins de six mois. Enfin, une fois la transaction réalisée, le vendeur vous donnera la carte grise barrée, découpée en haut à droite, suivie de la mention « vendue et…» et de sa signature.

Ces 5 points garantissent uniquement la sécurité du véhicule par son bon fonctionnement. De plus, pour vérifier un véhicule d’occasion correctement, il faut adapter les points de vérification en fonction du modèle de voiture et de l’année de mise en circulation. Si vous avez des doutes, le mieux est de s’adresser dans notre garage professionnel situé dans les Yvelines.